Méthode de Trading

Méthode de trading

Voir les obstacles de plus loin comme le permet notre indicateur : c’est détecter les grands changements qui à l’instar des vagues et des marées se produisent à intervalle régulier.

Notre trading et les mathématiques !
 

N’espérez pas, bien sûr, que nous dévoilions sur un site Internet tous nos petits secrets. Pour un Conseil financier ce serait suicidaire…

Nous allons tout de même essayer de vous faire comprendre comment nous procédons.

À côté de l’indispensable analyse financière qu’un Trader digne de ce nom ne saurait négliger, nous avons choisi d’approfondir tout particulièrement l’analyse technique en intensifiant nos efforts sur les méthodes d’approximation mathématiques


De quoi s’agit-il ?
 

Les Vagues et vaguelettes d’un marché peuvent être définies (courbe ci-contre) comme une interpolation de données qui supposent implicitement que le cours change linéairement au cours des agrégations successives (ici toutes les 4 heures).

La question que se posent tous les analystes est de savoir s’il est possible de prédire la valeur de l’agrégation suivante ou tout au moins son sens directionnel haussier ou baissier le plus probable.

Il devient alors possible de déterminer à l’avance au début de chaque nouvelle agrégation le sens de l’évolution du titre  et de se positionner en conséquence.

Dans le cas concret présenté ici, on constate que le marché évolue en vaguelettes successives.

Or, suivre les vaguelettes, pratique répandue chez les traders débutants, c’est courir en zigzag ! Le risque est grand de choisir le « zig » alors que le marché ira dans le « zag » et inversement !

Voir les obstacles de plus loin comme le permet notre indicateur : c’est détecter les grands changements qui à l’instar des vagues et des marées se produisent à intervalle régulier.

Déterminer grâce à l’analyse polynomiale une équation mathématique qui approxime au mieux l’évolution du cours c’est PREDIRE le choix directionnel puisque que chacun sait qu’à la Bourse on ne gagne que si ça bouge, mais lorsque c’est le cas, on  gagne alors dans les deux sens, « à l’achat » et « à la vente à découvert » !

L’interpolation polynomiale par n+1 points n’est rien d’autre qu’une approximation polynomiale de degré n qui au sens des moindres carrés coïncide le plus parfaitement possible aux données (tout est dit même si nous vous faisons grâce des formules mathématiques).

 

Méthode de Trading

Marché de l’Or - Janvier 2014 – agrégation de 4 H(*) En Haut : Cours de l’Or - En Bas Indicateur prédictif CFF©.

Méthode de Trading

Interprétation polynomiale CFF©.

 

Découvrez nos prestations

Besoin de plus d'informations ?
N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations
Envoyer